PROJET URBAIN

OUED FES / MAROC

consultation : 2006
surface : 350 000 m² SHON ( hôtels, logements  et commerces) 

responsable projet : Cedric François et Mehdi kassar
maître d’ouvrage : Maroc Hôtels & Villages  et CDG
architecte mandataire : Reichen et Robert & associés

Le club sportif
Il peut s’intégrer dans le projet sans trop de difficulté :
soit en l’état.
soit en re-localisant un stade (situé à l’ouest), si l’on veut faire passer une petite voie de liaison nord / sud installée alors à l’ouest des locaux du stade et à l’ouest de la structure « ronde » au nord.
Voie nord / sud « est »
Cette petite voie de bouclage est une hypothèse de travail. Elle n’est pas nécessaire. Elle peut néanmoins permettre de limiter le « domaine public » constituant le parc de la muraille.
La structure « ronde »
Le « théâtre de verdure » ou un lieu événementiel n’est qu’une idée. Il est vrai que le rapport à l’urbanisation peut être difficile. Une autre idée serait celle d’une « serre froide », d’un lieu de Floralies lié à une sorte de marché permanent, comme une « cité des métiers ». Dans tous les cas, les hypothèses de gestion doivent être précisées. « Une place verte » pourrait aussi générer un mail de liaison depuis l’hôtel 5 étoiles.
Les trames vertes
A ce stade d’étude, il s’agit soit de lieux identifiés (practice du golf, pépinière, place de la gare) soit de lieux de vie (accès aux restaurants, congrès, services des hôtels, commerces), soit de simples dessertes des unités résidentielles.
Dans ces deux derniers cas, des largeurs indicatives de 50 m et 25 m ont été choisies. Elles ne préjugent pas des élargissements ou des places à créer, mais elles fixent le minimum pour des espaces publics (même s’ils sont gérés par le privé).
Les unités de vie
Les unités de vie regroupent des villas en bordure du golf à d’autres typologies (petits immeubles en recul). Au nord, la topographie (+ 6 à 9 m du côté du practice)  permettra d’ouvrir des vues sur le golf pour ces petits immeubles. Ces unités ont aussi pour but de limiter au maximum les voiries publiques tertiaires.
Espace public
Le fonctionnement de l’espace public devra être soigneusement  identifié en favorisant le parcours de l’oued et en équipant les extrémités de la pépinière jusqu'à l’Avenue est
(Chari Sadine).
Golf
Dans une emprise bien « identifiée » (principalement à l’est en fonction des sports) Jonathan va préciser le tracé que nous intégrerons au « plan vert ».
Jonctions et limites
Toutes les jonctions et les limites foncières sont à valider au sud comme au nord.
Des hypothèses de raccordement seront proposées pour les urbanisations limitrophes (voiries, trames vertes etc.). Un travail en collaboration avec les divers intervenants serait souhaitable pour les terrains ferroviaires, le parc des sports, le site de 18 hectares, le site d’expositions, et Marjane.
La pépinière
Son emprise et la voirie qui la limitera doit être confirmée. (Depuis le giratoire du Marjane, il n’est pas forcément nécessaire d’avoir une voie continue vers l’est).Sur cette emprise, 85.000 m² urbanisés sont prévus. Ils seront définis en fonction de la protection des végétaux.
Centralité et Commerce
Des lieux  «  publics » et commerciaux doivent être définis pour accompagner les espaces publics. Les plus évidents sont la pépinière, le secteur de l’hôtel club, la structure « ronde » à l’est et la place de la gare .Un autre lieu pourrait trouver place dans  la structure de la cimenterie. Une réflexion plus globale pourrait être menée sur ces patrimoines industriels (silo, cimenterie et usine céramique).