PROJET URBAIN DE 230 LOGEMENTS

ZAC VICTOIRE / LA BAULE

concours : 2010
surface : 22 400 m² SHON

responsable projet : Pierre Paquier et Julie Braive
maître d’ouvrage : Nexity

écoquartier

1-    Restitution de l’axe emblématique de La Baule, l’avenue de Gaulle : création d’un mail planté au cœur de l’ilot 1 prolongeant l’avenue de Gaulle vers la gare et le PEM.

2-    Suppression de la rupture créée par l’avenue du Maréchal de Lattre de Tassigny : la place des Victoires se prolonge de part et d’autre de cette avenue, créant ainsi une grande esplanade urbaine où l’espace public, notamment piéton, retrouve toute sa place.

3- Création d’un socle de commerces et activités sur les rez-de-chaussée, qualifiant les pieds d’immeubles en espace public généreux à vivre.

4-    Installation de la pinède au cœur de la ZAC : au nord de l’avenue des Ondines, le bâti s’installe au cœur de la pinède. Au Sud de cette avenue, la pinède se « domestique » par un traitement plus urbain du végétal.

5-    Fragmentation des constructions : l’implantation d’une masse bâtie homogène nous aurait conduit à des immeubles continu à R+7. Il nous parait plus opportun de fragmenter ces épannelages par des ruptures de hauteur, s’échelonnant depuis un, deux ou trois niveaux jusqu’à un maximum très ponctuel de R+10. Ceci nous permet d’introduire la verticalité comme élément urbain structurant et symbolique de l’entrée de ville.

6-    Recherche de correspondances de hauteurs entre projet et existant : pour chacun des immeubles, des correspondances de hauteurs entre l'existant et le projet ont été cherchées, créant ainsi un skyline cohérent.

7-    Des percées visuelles vers les cœurs d’ilot : qu'elles soient physiques et réelles, ou visuelles et perçues à travers un hall vitré, ces percées constitueront de véritables opportunités de ruptures volumétriques et de réductions de la sensation de la masse bâtie.

8-    Des loggias en double hauteur : le traitement d'espaces en creux sur plusieurs niveaux se révélera un outil de sculpture de la masse construite, générant ainsi des principes d’immeubles-villas. Les balcons et jardins d'hiver participeront aussi à ce jeux d'animation des façades. A la fragmentation des masses bâties répond en écho celle des façades.

9-    Juxtaposition de différents matériaux nobles et bruts : dans cette logique d’hétérogénéité, l’introduction de matériaux naturels tel que le bois, la pierre, le verre renforce cette sensation de variété.

8-    BBC : l’ensemble des logements respectera la norme BBC.