93 HOUSING UNITS

L’ESCALE / SAINT-NAZAIRE

projet lauréat en 2004
livraison : décembre 2008
surfaces : 7 000 m² SHON
montant : 4.9 M euros HT

responsable projet : Typhaine Blanchet et David Pereyron
maître d’ouvrage : Nexity – George V
architecte mandataire : Reichen & Robert et Associés
BET structure : BERIM
BET fluide : INEX
BET Electricité : ALTO
économiste : Economie 95

Les 4 plots de logements sont positionnés en partie supérieure des commerces. Ils achèvent avec la maison du Peuple la composition volumétrique urbaine de l’opération.
Ces 4 plots abritent 93 logements. Les 20 logements du plot 2 sont destinés à un opérateur de logement social.

Afin notamment de ne pas trop perturber la géométrie des surfaces commerciales, les circulations verticales restent positionnées à coté des entrées, le long des rues latérales. A partir du 3ème étage, une vue dégagée s’offre aux habitants. Tous les derniers étages accueillent deux duplex, avec une magnifique vue sur l’estuaire.

Un particularisme de Saint Nazaire est contenu dans le rapport privilégié qui s’établit entre l’architecture (et plus largement les composantes visuelles d’un paysage) et les lumières de l’estuaire. La ville blanche balnéaire, complétée par l’architecture métallique des bateaux et des objets (ponts, grues, etc.) compose une harmonie de gris, de blancs, de bleus et d’argent, soulignée par les couleurs vives de la signalétique portuaire.

Ces harmonies et ces camaïeux de couleurs et les lignes franches et nettes des architectures, nous avons voulu les interpréter en relation avec l’environnement bâti.
Le blanc «pur» et mat des bétons et des enduits est mis en scène selon des ensembles géométriques simples, répondant à la fois à une composition urbaine réglée, ainsi qu’aux fonctions essentielles du projet.

Ces blancs seront rehaussés de touches de couleurs vives dans les parties en « creux » (peintures des loggias et des halls d’entrée). De la même façon, les garde-corps à l’anglaise des balcons en tôle perforée créeront des saillies colorées.


Les façades sont donc le support d’un jeu de pleins et de vides, de creux et de reliefs, entre les loggias et les balcons colorés.

Les façades Sud présentent de grands balcons animés par des jeux d’occultations coulissantes en tôle perforée colorée. Les touches colorées de la signalétique participe aussi de ce jeu.

Une résille métallique inoxydable habille la façade Est au niveau des commerces, mais aussi au niveau des logements. C’est un filtre, une double peau, créant des jeux de profondeur, différents le jour de la nuit.